Le crash alpha nous mènera dans les abîmes

Le crash alpha nous mènera dans les abîmes

Aussi incompétent et qu’impertinent, l’homme est doté d’un orgueil sans commune mesure, la règle de fair-play est absente dans son code de vie. Il n’a qu’une seule et utopique vision de la vie politique, perdre ou gagner. Ceci dit, l’homme ne recule devant rien ou du moins officiellement, voilà une raison de craindre l’alpha gouvernance.

Sinon, après 10 ans de règne, sans partage avec des bévues indénombrables, il n’a toujours pas compris, qu’il faut faire de la place à la jeune génération, pour impulser une nouvelle dynamique, une nouvelle vision politique. Voudrais-je dire explicitement celle des idées nourrie d’envie, de progrès et autres facteurs de développement

Âgé de 82 ans, il se mue à un homme providentiel, que toute la Guinée devrait chérir, malgré le caractère abject, de cette volonté de s’octroyer un mandat de trop. On constate, que les lois et les principes démocratiques restent et demeurent son dernier souci, d’ailleurs, il voit la loi comme un instrument qu’on peu taillé sur-mesure pour mieux protéger ses intérêts personnels.

Aujourd’hui, emballé dans une bulle à passion, il a carrément perdu la raison, et ses multiples sorties médiatique en dit long sur le sujet. De loin, il à fait le choix de rester cohérent dans son incohérence, malgré la situation délétère du pays. Cette attitude malsaine d’Alpha Condé fait montre d’une bassesse sans commune mesure et ce ne sont vraisemblablement pas ses discours remplis de haine et de dédain qui viendront à ses chevets.

D’ailleurs, à regarder l’alpha gouvernance, on se rend bien compte que l’exercice démocratique n’est vraiment pas du goût du Président de la République et encore beaucoup moins de celui de son gouvernement. Malgré l’appétit du peuple, de respirer le vent de la démocratie, l’état guinéen reste fort dans son idée de caporaliser toutes les institutions de la République et de saper les sacrifices consentis pour l’instauration d’un état de droit.

Cette situation, devrait amener les Guinéens, à réfléchir sur la forme et le fond de leur combat contre l’oligarchie. Mais aussi de faire un nivellement de stratégie pour ramener le doute chez l’adversaire. Car il ne sert à rien de combattre quelqu’un avec le droit dans un pays où, le garent de ce droit, et tributaire d’une forfaiture.

Désormais , c’est au peuple de Guinée de se faire respecter par ses dirigeants, en refusant systématiquement de troquer leurs honneurs. De ce fait, au prix de leur vie, ils doivent exiger le respect de la constitution

Mamadou Aliou pandje Baldé

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Point de vue

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment

Laisser un commentaire