Sous-région : Alpha Condé perd carrément sa couverture diplomatique

Sous-région : Alpha Condé perd carrément sa couverture diplomatique

L’entrée fracassante du président Bissau-Guinéen dans le cercle restreint des décideurs, risque de chambouler le plan du président Guinéen, au moment où il en a plus besoin.

La stature du jeune président Umaru ne plaide ne plaide pas en faveur des intérêts stratégiques du président Alpha Condé. À l’instant qu’il gère tant soit peu une crise sociale qui perdure dans son pays depuis des années , le numéro un Guinéen devrait élargir son champ d’action pour faire face aux attaques incessantes de son nouveau homologue du Bissau

Pour l’heure, le lionceau des présidents ne manque pas d’énergie et d’audace pour reprocher et surtout rappeler à Alpha Condé, son immixtion flagrante dans les affaires internes de son pays “ Alpha Condé a tout fait pour que je ne sois pas élu président “

Et il ne se voile non plus la face, pour dire ce qu’il pense dans la gestion des crises en Guinée
“La Guinée Conakry, un pays où on tue les gens même dans un cimetière , la CEDEAO n’a rien dit même un mot…. Comment est-ce possible qu’un président qui a passé 50 ans dans l’opposition soit en train de tuer et de massacrer les populations [….] Alpha Condé que je connais très bien , je l’ai aidé moi même pendant la campagne mais il m’a déçu… J’ai entendu qu’il est en train de réclamer encore un 3eme mandat , un homme de 85 ans , l’Afrique a besoin d’une nouvelle énergie , l’heure a sonné pour la jeunesse, moi j’ai 47 ans , je suis jeune mais après 10 ans je vais céder le pouvoir mais lui qui a 85 ans je pense qu’il est notre grand père , il doit prendre sa retraite”

Pour lui , Alpha Condé doit partir et laisser la place aux jeunes générations. C’est un langage nouveau, un message accrocheur, une position claire, venant d’un autre pays. Le politiquement incorrect prend congé et laisse la place aux sincères impressions.

Comment Alpha Condé va-t-il s’y prendre pour gérer cette crise ? Nous l’ignorons encore. Des options existent, en se servant de ses années d’expériences pour trouver un terrain d’entente et étouffer la crise, ou alors, lui rendre sa pièces à monnaie, en répliquant sur le même ton.

Mais dans l’un ou l’autre des cas, la carte de crédibilité du président Guinéen s’effrite et donne raison à ses détracteurs. Désormais une patate chaude attend Alpha Condé sur la table.

Mamadou Aliou Pandje Baldé
pandjepandje@gmail.com

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Point de vue

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment

Laisser un commentaire