Abdourahmane Sano sur la lutte en cours : « nous devons résister pour sauver la Guinée »

Abdourahmane Sano sur la lutte en cours : « nous devons résister pour sauver la Guinée »

Le coordinateur du front national pour la défense de la constitution ne veut pas laisser une portion de terre aux promoteurs du 3e mandat. Abdourahmane Sano a indiqué que les manifestations vont continuer et de façon intense jusqu’à l’abandon par Alpha Condé et ses partisans de leur projet de « coup d’État constitutionnel. »

« Nous sommes en droit de rentrer en résistance sans état d’âme. Nous devons combattre ce pouvoir d’oppression », scandait-il lors de la marche de protestation, tenue le 06 janvier dernier à Conakry et dans plusieurs villes du pays.

En accentuant la pression populaire, SANO et ses collègues du FNDC sont conscients que la résistance ne sera pas facile. « Nous serons embastillés. Nous serons tués. Mais nous devons résister pour sauver la Guinée et pour l’indépendance de la justice », commente l’ancien ministre de l’agriculture.

Par ailleurs, la « résistance populaire » entamée ce lundi, 13 janvier 2020 le front national pour la défense de la constitution l’inscrit dans l’esprit des manifestations de rues des 14, 15 et 16 octobre 2019. L’objectif de la coordination du FNDC est sans équivoque. Car à défaut d’obtenir l’abandon du projet de réforme constitutionnelle, l’appel à la démission du chef de l’État est envisagé « puisqu’il veut affronter le peuple », a réitéré Abdourahmane Sano.

Amadou Sylla

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Politique

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment

Laisser un commentaire