Papa Koly Kourouma, l’homme de confiance

Papa Koly Kourouma, l’homme de confiance

Deux fois candidats à l’élection présidentielle, plusieurs fois ministres de la République et ancien Conseiller du chef de file de l’Opposition, l’homme n’est plus à présenter aux Guinéens. Modéré dans ses faits et gestes ; avec un discours souvent coloré d’humour, PKK s’est forgé une place de choix sur l’échiquier politique.

C’est sans doute ce qui a inspiré le président de la République. Comme vous le savez, Alpha Condé, a décidé de renouveler sa confiance vendredi, 04 avril dernier au leader du Parti des Générations pour la réconciliation, l’Union et la prospérité (GRUP), Elhadj Papa Koly Kourouma, en lui nommant à la tête du ministère de l’hydraulique et de l’assainissement. Il s’agit en fait d’un retour aux affaires d’un cadre qui apparait clairement comme un ‘’ homme de confiance.’’ Autrement dit, s’il n’avait pas existé, on l’aurait créé.

Je sais déjà que la précédente phrase suscite une réaction. Je vous donne simplement trois raisons. Premièrement, la majorité des Guinéens a découvert Papa Koly Kourouma au ministère de l’environnement d’abord en 2008, puis en 2009. Son passage remarqué à la tête de ce département est sans doute ce qui justifie de nos jours la convoitise de ce secteur. Parce qu’il y a un peu plus de dix ans, de par sa capacité managériale et de par sa maîtrise des dossiers, l’homme a posé les jalons d’un ministère d’avenir.

Deuxièmement, après l’élection du Pr Alpha Condé en 2010, dont le leader du parti GRUP avait soutenu au second tour, Papa Koly Kourouma, a dirigé pendant près de trois ans le département de l’énergie. Un secteur sur lequel personne ne pouvait parier à cette époque-là. Mais il a osé et avec la volonté de Dieu, le projet du barrage Kaleta a été engagé sous son magistère. Et de l’avis de nombreux observateurs, c’est d’ailleurs grâce à cette réalisation que la réélection du président Condé a été possible en 2015. Ce n’est donc pas une surprise de constater que le chef de l’Etat a décidé d’engager son désormais ‘’ homme de confiance ‘’ pour relever les défis de l’assainissement (en depit de multiples efforts, notamment le traditionnel dernier samedi, NDLR) et de la fourniture d’eau potable aux Guinéens.

La troisième raison, c’est donc le décret du 04 avril 2019. En attendant sa prise de fonctions à la tête du département de l’hydraulique et de l’assainissement, nous avons eu l’occasion de noter, la volonté du ministre d’Etat, Papa koly Kourouma à aller de l’avant. Il a déclaré dans plusieurs médias que les problèmes sont connus. Ils sont énormes. Toutefois, ‘’avec une volonté politique on peut relever les défis et je crois que le président de la République en fait une priorité. D’où, la raison de ma nomination. Je demande à Dieu de me donner toute la force pour réussir ce travail ‘’, commentait-il en début de semaine.

Après analyse de ce commentaire, on sent qu’il est conscient des défis à relever. Cependant avec un soutien politique réel de la part du chef de l’Etat, qui fait de l’assainissement et de l’eau une priorité, les choses devraient s’améliorer. Car comme le dirait Eric Norris, un des réalisateurs du cinéma américain ‘’ avant de prendre sa retraite, un agent secret qui protège le président doit trouver son propre remplaçant.’’

Aliou Baldé
+224 628 006 243 / contact@lepointplus.info

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Point de vue

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment

Laisser un commentaire