Le FBI soupçonne Donald Trump d’être un agent russe

Le FBI soupçonne Donald Trump d’être un agent russe

Le « New York Times » a évoqué l’ouverture en 2017 d’une enquête sur le président américain. Ce dernier traite d’ordure l’ancien directeur du FBI James Comey.

Donald Trump n’a une nouvelle fois pas été tendre dans ses propos. Un « menteur », une « vraie ordure », un « flic véreux » : il s’en est violemment pris samedi 12 janvier à l’ancien directeur du FBI James Comey après de nouvelles révélations du New York Times sur l’ouverture, en 2017, d’une enquête de la police fédérale pour déterminer s’il travaillait pour le compte de la Russie. « Wow, je viens d’apprendre dans le défaillant New York Times que les anciens dirigeants corrompus du FBI, presque tous limogés ou forcés à quitter l’agence pour de très mauvaises raisons, ont ouvert une enquête sur moi, sans aucune raison ni preuve, quand j’ai viré ce menteur de James Comey, une vraie ordure ! », a tweeté de bon matin le président des États-Unis.

Selon le New York Times, l’enquête de la police fédérale américaine a été rapidement fusionnée avec celle ouverte par le procureur spécial Robert Mueller sur des soupçons de collusion entre Moscou et l’équipe de campagne du candidat républicain à l’élection présidentielle de 2016. Le FBI a ouvert son investigation, qui comportait un volet de contre-espionnage et un volet criminel, à la suite du limogeage de son directeur James Comey par Donald Trump en mai 2017, rapporte le quotidien new-yorkais, citant des sources anonymes.

Le volet contre-espionnage devait déterminer si le milliardaire avait consciemment ou inconsciemment travaillé pour Moscou, et le volet criminel portait sur le limogeage de James Comey, écrit le journal, selon lequel on ignore si les investigations sur l’aspect contre-espionnage se poursuivent actuellement. Toujours selon le New York Times, le FBI a eu des soupçons sur d’éventuels liens de Donald Trump avec la Russie dès la campagne présidentielle de 2016. Mais il n’a pas ouvert d’enquête jusqu’à ce que le président limoge James Comey, qui avait refusé de lui prêter allégeance et de mettre fin à de premières investigations sur une éventuelle collusion avec la Russie.

Contacté par l’AFP, le FBI n’a pas souhaité faire de commentaire sur le sujet.

Avec Lepoint

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   
Categories: International

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<