Alpha Condé appelle au dialogue pour aplanir les différends politiques et sociaux

Alpha Condé appelle au dialogue pour aplanir les différends politiques et sociaux

Dans son traditionnel discours de fin d’année, le maitre de Sékhoutouréya est largement revenu sur les difficultés rencontrées en 2018. Alpha Condé a cité en exemple, les tensions liées à l’organisation des dernières élections locales et les malentendus entre son régime et le syndicat de l’éducation qui réclame une révision du salaire de base des enseignants. Selon lui, ces deux situations ont mis le pays dans une position conflictuelle.

‘’ Les dernières contestations ont occasionné des manifestations qui ont fait des victimes, détruit des biens matériels, et porté atteinte aux symboles de la République ‘’, a-t-il dit lundi soir lors de son adresse à la nation. Dans son discours, il a mentionné que ces tensions ont fortement perturbé l’éducation des enfants. Parce que dit-il, ‘’ des groupes de manifestants n’ont pas hésité à empêcher le déroulement des cours. Aussi, a fait remarquer le dirigeant guinéen, les activités économiques et sociales ont été troublées par des mots d’ordre imposés aux populations par la menace, l’intimidation et les voies de fait.’’

Face à cette situation, l’urgence a été de rétablir l’ordre en faisant appel à l’armée pour soutenir les unités de Police et de gendarmerie. ‘’ C’est pourquoi, des PA ont été créés dans les zones de turbulence pour protéger les populations contre les fauteurs de troubles ‘’, s’est justifié Alpha Condé.

Cependant, depuis le déploiement de ces unités mixte dans la commune de Ratoma, fief de l’opposition, une partie de la société civile et les adversaires d’Alpha Condé dénoncent une tentative de musèlement. Des discours balayés du revers de la main par le principal accusé. Le président Condé a profité de son adresse à la nation pour assurer que des mesures sont prises par le commandement pour dissocier les manifestants qui revendiquent des droits et des casseurs dont le seul but serait de semer le désordre. ‘’ Quant aux opérations de sécurisation, elles vont se poursuivre sans faiblesse, mais toujours dans le cadre de la loi, car dans leur immense majorité, les Guinéens aspirent à vivre ensemble dans la paix ‘’, estime-t-il.

A préciser que le chef de l’Etat a invité les acteurs politiques et sociaux qui ont des problèmes avec les autorités publiques à préserver la paix, la cohésion sociale dans l’intérêt de notre la patrie. Un appel qui intervient dans un contexte national difficile entre notamment le pouvoir et l’opposition républicaine.

Aliou Baldé
+224 628 006 243 / contact@lepointplus.info

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Point de vue

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<