Guinée : où est donc passée la République ?

Guinée : où est donc passée la République ?

Avec toutes ces violences et toutes ces tueries, la société guinéenne devrait avoir honte, et interroger la conscience collective. Il ne sert à rien d’appeler au calme pendant que les assassinats ont un caractère sélectif. Combien d’handicapés à vie ? Combien veulent-ils encore tuer ? Combien vont encore tout perdre ? Combien de citoyens n’auront pas droit à la sécurité et à la justice ?

J’ai entendu dire que ” la Guinée est une famille. Que les Guinéens sont tolérants. Que ce pays est un État de droit…” Mais en réalité, ce ne sont que des discours hypocrites. Je le dis parce-que dans une famille, les membres n’ont pas toujours les mêmes priorités, pas les mêmes opinions, ou encore pas toujours les mêmes intérêts. Cependant, lorsqu’il s’agit de défendre la cause, ils se battent pour des valeurs et protègent jalousement leur dignité et la foi en Dieu. Un idéal que beaucoup de Guinéens ont perdu et à cause de cette triste réalité, l’honneur de la société est bafouée sans aucune raison.

Je le dis et je le répète, ce pays a perdu ses valeurs d’antan : l’amour du prochain, l’hospitalité et le sens du patriotisme. Il faut que ça s’arrête. Car aucune République ne peut tolérer ce qui se passe en Guinée. Ce pays a atteint L’Insoutenable. Nos services de défense et de sécurité doivent savoir qu’ils ne peuvent se mettre qu’à la disposition de la patrie. C’est un crime pour eux de se mettre au service d’un homme, ou d’un groupe d’individus au détriment de l’intérêt collectif. Les bavures policières doivent cesser et la justice a l’obligation de faire son travail, dans le but de préserver l’ordre public. C’est une question de survie pour nous tous.

Le président de la République, garant du fonctionnement normal des institutions, de la sécurité publique, du respect de l’autorité de la Loi, doit se rappeler qu’un bon dirigeant a l’obligation de protéger tout le monde. Il faut que les tueries cessent pour permettre à ce pays de se tourner vers l’essentiel. La Guinée doit définitivement rompre avec ce cycle de violences injustifiées. Le monde nous observe. Eloignons-nous donc de la poubelle de l’histoire !

Aliou Baldé
+224628006243 / contact@lepointplus.info

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Point de vue

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment

Laisser un commentaire