Bourreaux d’aujourd’hui, dirigeants de demain (opinion)

Bourreaux d’aujourd’hui, dirigeants de demain (opinion)

“Un jour ils payeront tous pour leurs crimes contre le peuple. Ils payeront pour toutes ces tueries, pour toute cette violence et pour tous ces détournements.”

C’est la formule ou l’incantation habituelle à laquelle nous faisons recours et qui exprime notre impuissance. Nous faisons recours à cette évocation pour nous consoler dans notre désespoir et dans la peine que nous ressentons pour tous ces innocents perdus.

Cependant, je suis désolé d’être celui qui va vous la casser. La vérité est que les auteurs de ces crimes seront probablement nos dirigeants de demain. Si vous le doutez, demandez-vous où se trouvent les auteurs et les commanditaires des crimes passés. En tout cas aucun d’eux n’a été jugé et condamné pour ces crimes.

En effet, les bourreaux du 28 Septembre 2009, où sont-ils ? Certains de ceux qui ont été inculpés dans ce massacre travaillent à la présidence où à d’autres postes importants du pays. Claude Pivi et Mathurin Bangoura en sont des exemples. D’ailleurs en 2011 Claude Pivi a même été élevé par le Président à l’Ordre National du Mérite. Qu’en est-il du bénéficiaire principal de ce crime?

Bourema Conde, l’un des principaux artisans de la violence contre les militants du RPG en Haute Guinée, où est-il aujourd’hui? Ce général qui s’était rendu coupable de tortures et d’humiliations contre les militants du RPG à Banankoro et Mandiana est actuellement ministre de l’administration du territoire du gouvernement rpgiste d’Alpha Condé. Quelle meilleure façon de se moquer des militants du RPG. L’actuel premier ministre Kassory, n’est-il pas inculpé ou cité dans des détournements dont la valeur s’élève à des milliards ? Qui veut-on narguer, si ce n’est le peuple de Guinée.

Par ailleurs, certains de ceux qui ont fait le coup d’État sur le cadavre du Général Lansana Conté ne faisaient-ils pas partie de ces bérets rouges qui ont massacré les populations lors des manifestations de Janvier Février 2007 ?

En plus, beaucoup de ceux qui se sont rendus coupables de tortures ou de crimes odieux pendant le régime de Sékou Touré faisaient aussi partie de ceux qui nous ont dirigé après la mort de ce dernier.

Ne soyez donc pas étonnés si Ansoumane Camara Baffoe devient ministre de la sécurité demain. Ne soyez pas aussi étonnés que ceux qui sont accusés aujourd’hui de détournements ou de pillages du trésor public soient de ceux qui se partageront le pouvoir demain.

Par conséquent, à moins que nous ne fassions une prise de conscience collective pour donner une raclée à toutes ces ordures qui nous pourrissent la vie durant ces soixante dernières années, nous serons condamnés à souffrir et à subir toujours.

Ab Barry

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   
Categories: Point de vue

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<