La lutte du peuple togolais devrait interpeller le peuple guinéen (opinion)

La lutte du peuple togolais devrait interpeller le peuple guinéen (opinion)

La lutte pour la quête de liberté et démocratie amorcée par peuple togolais depuis des décennies n’a pas encore abouti. Les multiples efforts consentis par cet admirable peuple pour déraciner l’une des plus vieilles dictatures du continent, n’ont pas encore porté leurs fruits. Néanmoins, le mouvement de revendication populaire enclenché le 19 août 2017, porté d’abord par Tikpi Atchadam, patron du Parti National Panafricain (PNP) et ensuite par la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition a ébranlé le régime de Faure Gnassingbé. Mais, beaucoup reste à faire. Durant ces douze mois de lutte, le peuple togolais a bénéficié du soutien et de l’appui d’autres peuples à travers leurs associations. La cause des togolais affranchi les frontières de ce pays et s’est internationalisée. Seulement, on constate que pour l’instant, certains « peuples frères », qui auraient pu, pour plusieurs raisons, s’investir en apportant leur soutien aux Togolais, pour la conclusion de leur lutte, sont dans l’expectative.

C’est notamment le cas du peuple guinéen. Or, à y voir de près ces deux peuples partagent en commun plusieurs réalités qui devraient les amener à s’entraider pour les défis auxquels ils sont confrontés. Elles remontent d’ailleurs à la période des indépendances. La lutte du peuple togolais, c’est avant tout une lutte pour plus de liberté. Naturellement, elle devrait interpeller plus d’un et bien évidemment le peuple guinéen. Les raisons sont de plusieurs ordres. Elles sont historiques, politiques, économiques, culturelles etc. Elles remontent aux années 60, période des indépendances de la plupart des Etats africains. Il faut signaler d’entrée que depuis la nuit des temps, les peuples togolais et guinéens ont toujours été des peuples fiers et combatifs. La Guinée et le Togo ont été les précurseurs dans la lutte pour les indépendances en Afrique noir. En la matière, le Togo a joué un rôle prépondérant en accédant le 27 avril 1958, même si elle sera proclamée deux ans plus tard notamment le 27 avril 1960. Cette situation a inspiré le peuple guinéen, qui emboîta les pas aux Togolais, en étant le seul pays à rejeter le référendum sur la constitution de la Ve République et la Communauté qui a lieu le 28 septembre 1958. Pour rappel, le oui s’était imposé en AEF et en AOF, à l’exception de la Guinée.

La Guinée va ainsi accéder son accession à la souveraineté internationale, sous la direction du président Ahmed Sékou Touré, préférant la liberté dans la pauvreté à la richesse dans l’esclavage. Cette date qui marque le début de la décolonisation des peuples noirs d’Afrique francophone reste un symbole pour le continent.

En choisissant l’indépendance immédiate, la Guinée a décidé, du même coup, de se développer dans l’austérité. Le but qu’elle s’est tracé : exporter son sous-sol, vivre sur son sol. Mais pour y parvenir, il faut des sacrifices. Et pour faire accepter les sacrifices. Aussi, en guise de représailles à cette attitude jugée belliqueuse, la France (revancharde) a coupé son assistance à la Guinée. Tout était pratiquement à refaire. Mais, la Guinée de Sékou Touré pouvait compter sur la solidarité africaine. Et le Togo de Sylvanus Olympio était l’un des pays à se porter au chevet de la Guinée.

Le Togo a assisté la Guinée sur plusieurs aspects. Par exemple dans le domaine de l’éducation, Sylvanus Olympio, premier président du Togo, a envoyé plusieurs enseignants en Guinée. L’histoire nous enseigne d’ailleurs qu’il y avait aussi des infirmiers, des administrateurs publics et autres cadres togolais qui ont été envoyés en Guinée pour apporter leur soutien à cepays qui en avait besoin pour ne pas s’effondrer après le départ des Français. Le Togo a toujours offert sa disponibilité au peuple guinéen en toute circonstance.

Aux lendemains des indépendances, ces deux pays ont traversé des périodes difficiles des régimes dictatoriaux qui se sont installés. Le Togo est loin de tourner cette page sombre de son histoire. Mais avec le nouveau vent qui souffle sur ce pays depuis le 19 août 2017, l’espoir renaît peu à peu. Hasard des circonstances, l’actuel président de la Guinée le professeur Alpha Condé est l’un des médiateurs dans cette crise. Bien que le personnage soit controversé, il essaie de jouer sa partition pour faire avancer les choses. Aussi, faut-il le rappeler, pendant son séjour carcéral sous la dictature, Alpha Condé a aussi eu le soutien des Togolais et a été même défendu par Me Ayaovi Agboyibo, un avocat et politicien togolais.

La quête de liberté pour les peuples qui croupissent sous une dictature est un véritable processus. Pour y parvenir, il y a lieu d’une synergie entre ces peuples afin de mutualiser leur force et venir à bout des poches de dictature qui résistent surtout sur le continent noir. Au regard de l’histoire commune entre ces deux pays, il est évident qu’actuellement, la lutte pour déraciner la dictature des Gnassingbé, qui a pris en otage le Togo depuis plus d’un demi-siècle a besoin du soutien du peuple guinéen. « Nous pensons que c’est le moment pour le peuple guinéen, à travers leurs activistes et autres mouvements citoyens, de témoigner de leur solidarité envers le peuple togolais, qui a déjà tant donné. Il s’agira concrètement de mettre la pression sur leur président qui est aussi médiateur dans notre crise, pour que les bonnes décisions soient prises en faveur de la démocratie », souligne le premier responsable d’un mouvement citoyen togolais.

Shalom Ametokpo

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   
Categories: Point de vue

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<