Comment sont gouvernées nos opinions sur Internet ? (opinion)

Comment sont gouvernées nos opinions sur Internet ? (opinion)

Les grandes entreprises surveillent en permanence l’évolution de l’image de leur marque sur les réseaux sociaux.

Le philosophe Epictète l’avait bien compris : notre fonctionnement social et relationnel est fortement dépendant de la représentation du monde et d’eux-mêmes que se font les citoyens. “Les hommes sont tourmentés par l’opinion qu’ils ont des choses, non par les choses elles-mêmes”, écrit le stoïcien romain, qui exerça une forte influence sur le pouvoir politique de son temps, en modelant en particulier la vision morale de l’empereur Marc-Aurèle.

Aujourd’hui, les choses ont-elles vraiment changé ? La spontanéité des tweets, l’authenticité des blogs, la sincérité des commentaires, voilà ce qui compte. Le grand public livre son point de vue. Il donne en direct sa vision des grands sujets de société. Pour le sociologue Baptiste Kotras, “il est fondamental de comprendre comment l’explosion de l’expression publique sur le Web modifie la façon dont sont mesurées, connues et gouvernées nos opinions”. Autrement dit, la parole en ligne et la conversation numérique constituent une nouvelle catégorie de l’opinion publique. Et ce foisonnement libre et direct permet à de nombreux acteurs économiques et politiques de se saisir de cet espace d’expression, pour prendre la mesure et reconfigurer la somme des avis et des opinions formulés par les citoyens-consommateurs.

Comprendre et produire des tendances
A partir d’une enquête socio-historique sur les agences, start-up et entreprises, qui mesurent “la voix du Web”, le livre de Baptiste Kotras se propose d’éclairer la captation et mise en forme de nos opinions, à l’heure du big data. L’enjeu est de taille, précise l’auteur : “Il en va du sens de nos mots, et de la place des publics politiques et marchands dans nos démocraties.”

Il est vrai que partout sur la Toile, on assiste à une massification du web social. Forums, groupes de discussion, blogs de commentaires, plateformes numériques, etc. forment le socle d’une fabrique de l’opinion. L’espace numérique encadre notre compréhension du monde social. Les recherches de Baptiste Kotras l’ont ainsi conduit à observer, pendant cinq ans, la start-up française Linkfluence, créée en 2006. Comment traiter le matériau infiniment massif et varié des idées véhiculées sur la sphère numérique ? Quelles conséquences en tirer sur le plan politique ou économique, en vue d’élection ou de consommation ?

Les professionnels du marketing et de la communication digitale analysent les dynamiques de socialisation sur Internet. Ils étudient, grâce aux données échangées sur les sites ou sur les liens, la manière dont circule l’information. Rien n’est laissé au hasard. Linkfluence se concentre sur les échanges de liens. Par des techniques précises d’échantillonnage, la start-up peut mesurer les données recueillies en termes de cibles sociodémographiques. “L’opinion en ligne étant publicisée et médiatisée, précise Kotras, il faut s’intéresser aux opinions qui, par leur visibilité supérieure, contribuent à former les représentations du public”. Autrement dit, tout l’art consiste à comprendre et à produire des “tendances”, des “mouvements” ou des “motifs”. Décrire, connaître et influencer. Et faire de l’imprévisibilité un élément de stabilité et de maîtrise.

Par Aliocha Wald Lasowski

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Point de vue

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<