Nous avons montré à nos gouvernants que nous sommes disposés à recevoir tous les coups (opinion)

Nous avons montré à nos gouvernants que nous sommes disposés à recevoir tous les coups (opinion)

Jusqu’à quand allons-nous continuer à nous résigner et à nous indigner ? Jusqu’à quand allons-nous continuer à subir ? Nous sommes quelque part responsables de ce qui nous arrive. Oui absolument! Nous avons montré à nos gouvernants que nous sommes disposés à recevoir tous les coups et à subir toutes les conséquences de leur mauvaise foi, leur médiocrité, leur incompétence, leur lâcheté… Sans faire bouger le petit doigt pour agir.

Il est clair que les autorités de ce pays nous ont prouvé qu’ils ne connaissent pas leurs priorités, mais le peuple que nous sommes, ne connait non plus les siens. Car s’il est question de défendre les ‘’ intérêts ‘’ des partis politiques, réclamer des élections ‘’ bidons ‘’, l’application de je ne sais quel “désaccord”, là nous nous attaquons les uns contre les autres, sortons crier, nous faire tabasser et parfois nous faire tuer. Quel est le résultat ? Néant !

Les forces vives ? Y’en a-t-il réellement dans ce pays? Je remets en cause son efficacité et ça jusqu’à preuve du contraire. Aller en rangs dispersés, chacun dans ‘’ c’est moi qui connais, qui peux…’’, en jouant parfois au clash… Après c’est pour dire que nous voulons tous la même chose: le développement de la Guinée? Oui en rêve!

Dénoncer c’est bien, très bien même, mais agir c’est encore mille fois mieux. Sinon ce drame de Dar es Salam aurait pu être évité. Combien de reportages, de magazines, d’émissions les médias ont-ils fait à propos de ce compost ? Combien de fois des campagnes web ont été menées par des activistes et défenseurs de l’environnement pour signaler la gravité de cette décharge ? Mais pour agir concrètement, qui a fait quoi ? Là chacun a ses occupations. A chaque fois qu’une action est en vue, c’est parmi nous que proviennent les saboteurs. Les autorités et les politiques font l’aveugle et la sourde oreille, et maintenant ils font la course pour aller constater le résultat de leur indifférence. Dieu vous voit !

Et nous rendons Dieu responsable de ce qui nous arrive comme pour dire ‘’ c’est la volonté de Dieu.’’ Quelle ingratitude ! Nous devrions plutôt lui remercier pour sa grâce. Comme pour les ordures, le remblaiement des bordures de mer en est aussi un cas, dont les conséquences risqueront d’être douloureuses. Nous devons sortir de cette résignation pour montrer à ces gens que nous méritons mieux, pour les amener à se pencher sur notre intérêt à tous ou les faire partir… Unis, conscients, engagés, nous aurons raison sur eux !

Hadiatoulaye Diallo, journaliste

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Point de vue

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<