Quand la directrice de l’hôpital Donka crache dans la soupe du président

Quand la directrice de l’hôpital Donka crache dans la soupe du président

Les propos indignes d’un responsable d’un complexe hospitalier ont été tenu lundi, 08 août 2016 dans une ville française. Il s’agit d’un court message publié sur la page Facebook de la directrice de CHU Donka, dame Fatou Sikhé Camara, qui séjourne actuellement à Rouen. Sur le post qu’elle a finalement décidé de supprimer, Mme Camara se vante d’avoir obtenu des soins gratuits à l’étranger alors qu’au même moment, des guinéens meurent à l’hôpital Donka en rénovation depuis un plus d’une année.

« Mon arrivée ce matin (lundi, ndlr) à Rouen chez les jumelles pour un contrôle médical qu’elles ont réussi à me rendre 100% gratuit grâce à l’aide Médicale de l’Etat français », a-t-elle mentionné. Ces mots ont fâché les internautes guinéens, qui ont dénoncé une attitude lâche de celle qui est censée offrir des soins médicaux de qualités pour ne pas dire gratuits à une population qui ne demande pas plus.

« C’est choquant et même scandalisant que la première responsable de l’un des plus grands hôpitaux de la Guinée aille en France pour un simple contrôle médical au moment, où le centre qu’elle gère voit des guinéens mourir et qu’elle affiche cela sur les réseaux sociaux », a régit le député Habib Baldé.

Pour lui, il faut qu’elle soit suspendue de ses fonctions pour éviter que d’autres responsables ne commettent la même bêtise. Toutefois, pour qui connait bien comment fonctionne ce pays, cet appel risque de ne pas être entendu par les décideurs.

De toute façon, cette maladresse de Fatou Sikhé Camara est une preuve du laxisme qui entoure les réformes annoncées dans le secteur de la santé. Par ailleurs, est-il important de rappeler que des mesures comme la gratuité de la césarienne avaient obtenu une adhésion populaire avant d’être dans le lot des promesses non ténues ? Sans doute, non et le président Alpha Condé, lui devrait finalement comprendre que le choix de ceux qui doivent exécuter ses réformes ” courageuses ” est en question. Qu’il redresse donc le tir pour ne pas apparaître comme un complice.

Aliou Baldé
+224 628 006 243

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Société

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<