Condamné mais libre, l’histoire se répète pour lui

Condamné mais libre, l’histoire se répète pour lui

Même s’il a été reconnu coupable, Ousmane Gaoual Diallo n’ira pas en prison. C’est le verdict prononcé vendredi soir par le tribunal de première instance de Dixinn, où le député de l’Union des forces démocratiques de Guinée était jugé pour “offenses” au Chef de l’État. Cette décision était attendue par l’opinion publique, fortement divisée sur la procédure judiciaire vécue par le parlementaire et son parti. L’UFDG avait dénoncé un acharnement et une volonté d’affaiblir les actions politiques de l’opposition républicaine.

Dans son réquisitoire, le parquet avait au terme de deux journées de débats, réclamé cinq ans de prison ferme et une amende de deux millions. Mais aux yeux du jge Mangadouba Sow, le déroulement des arguments n’a pas trop joué en faveur du Ministère public. Le procurer doit juste se contenter d’un verdict qui condamne le député à deux ans de prison avec sursis et une amende d’un million de francs guinéens. Ce qui est une sorte de trophée de guerre pour Ousmane Gaoual, qui avait aussi obtenu une victoire relative contre le parquet en 2015.

L’histoire va t-elle s’arrêter là ? L’avenir nous le dira !

Aliou Baldé

+224 628 006 243 / contact@lepointplus.info

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Sports

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment

Laisser un commentaire