Guinée : l’opposition menace, le pouvoir dédramatise !

Guinée : l’opposition menace, le pouvoir dédramatise !

L’annonce cette semaine des nouvelles manifestations confirme que les adversaires d’Alpha Condé veulent engager le bras de fer. Le premier test interviendra dès le 30 mars prochain, à travers des journées « ville morte ». Ils disent vouloir protester ainsi contre la vente du prix du carburant à la pompe. Ce qui n’est pas une nouveauté, puisque cette exigence avait motivé la grève syndicale de mi- février dernier. Près d’une semaine de colère syndicale que les opposants avaient soutenue.
Le Gouvernement par la voix de son porte-parole a dit prendre acte de cette évolution. Mais, il estime qu’il ne revient pas aux partis politiques d’exiger une révision des prix. « C’est aux syndicalistes de poser des questions sur l’amélioration des conditions de vie des travailleurs, de réclamer la subvention de certaines denrées et de l’augmentation des salaires », nous a expliqué jeudi matin, Damantang Albert Camara.
Des exigences politiques à celles sociales, l’équation semble donc compliquée par Cellou et ses pairs. En décidant d’ouvrir ce front, les partis politiques minimisent peut-être les risques éventuels d’une colère sociale de grande envergure. Cette situation pourrait ouvrir la voie à des nouvelles expéditions punitives pour neutraliser les partisans de l’opposition. Ces opérations seront exécutées dans le simple but de faire reculer les leaders d’opposition, qu’opteront ensuite pour le retour à la table des négociations sans espoir de faire fléchir le régime.
Les opposants au régime qui auront donc l’obligation de se conformer, perdront le sens de la raison et auront du mal de convaincre à nouveau les milliers de jeunes qui luttent pour des causes, dont le résultat tarde à venir. En attendant, Alpha Condé peut bien profiter des audiences à l’international jusqu’au réveil de ses opposants. Par ailleurs, l’opposition a enregistré des brouilles lundi, 21 mars avec les cris de colères de Lansana Kouyaté et de Jean Marc Telliano, qui ont successivement dénoncé certaines attitudes du Chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo.
Aliou Baldé
+224 628 006 243 / contact@lepointplus.info

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Politique

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<