Les leaders syndicaux guinéens ont- ils convaincus ?

Les leaders syndicaux guinéens ont- ils convaincus ?

A la bourse du travail, Amadou Diallo et sa troupe ont eu du mal à s’expliquer. Dans la salle de réunion, certaines langues ont ouvertement fustigé la suspension de la grève générale lancée par leurs représentants en début de semaine. Alors que d’autres, étaient favorables à l’arrêt momentané de la colère syndicale qui a paralysé le pays entre lundi, 15 février et ce vendredi après- midi.

Devant cette confusion, l’exercice a été difficile pour le porte-parole du mouvement syndical guinéen, dont la tâche était de rendre compte aux travailleurs, les moments forts qui ont abouti à cette situation. Selon Mamady Mansaré, les partenaires de la Guinée : ambassade des Etas- Unis et FMI, entre autres se sont investis pour soutenir l’argument du gouvernement, qui a mis en avant « des contraintes budgétaires » défavorables actuellement à une baisse du prix du carburant à la pompe.

Ainsi, annonce t- il, « nous nous sommes accordés que le prix du litre sera révisé après le passage de la Guinée au niveau du conseil d’administration du FMI ». Ce rendez- vous interviendra au mois de mars. Ce qui justifie le délai des 45 jours, réclamé par les autorités. Toutefois, cette date ne sera pas synonyme d’une baisse du prix des produits pétroliers, comme l’exigeaient les centrales syndicales.

Et c’est sans doute cette configuration, qui fait planer le doute de la part de certains travailleurs. Des travailleurs, déçus par la « trahison » de leurs leaders. Dans la salle de réunion, l’on pouvait entendre des dénonciations de corruption et de manque de sérieux, formulé par des participants contre les négociateurs du mouvement social.

Face aux cris de colère, Mamady Mansaré a tenté de rassurer : « nous nous sommes dit après le mois de mars, si le prix du carburant continuait sa baisse, les parties vont se retrouver pour fixer le prix du carburant ». C’est ensuite, que le secrétaire général de la confédération nationale des travailleurs de Guinée – CNTG, Amadou Diallo, a annoncé la suspension jusqu’à nouvel ordre de la grève générale et illimitée, déclenchée le 15 février dernier.

Sur LE MEME SUJET : http://lepointplus.info/vers-la-suspension-de-la-greve-generale

De façon parallèle, les consultations sociales vont se dérouler pour déterminer l’avenir de la plate-forme revendicative. Le tout sous la supervision de l’Assemblée Nationale, qui assure la garantie du respect des engagements. A suivre !

Aliou Baldé                                                      

+224 628 006 243 / contact@lepointplus.info

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   
Categories: Société

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<