Présidentielle : Aboubacar Sylla, un colis encombrant !

Présidentielle : Aboubacar Sylla, un colis encombrant !

Dans la perspective de l’élection présidentielle du 11 octobre prochain, la lutte pour les alliances a été décisive. Mais, ce processus s’est souvent déroulé en dehors de toute considération objective. Une situation qui risque de se retourner et peut- être même compromettre les chances de certains candidats. C’est le cas du « soutien » apporté par le très controversé leader de l’Union des forces du changement à Cellou Dalein DIALLO.  En fait, le député Aboubacar SYLLA est au centre de plusieurs scandales de PRESSE que l’intéressé n’aimerait pas voir à la portée du grand public.

Retard et souvent refus de payement de salaires de ses employés, qui se retrouvent généralement  mis à la porte pour avoir réclamé le minimum. Les faits se passent de commentaires et les mots deviennent impuissants pour décrire le mépris de monsieur Aboubacar Sylla, patron du groupe de Presse (l’Indépendant/ le Démocrate) et de la Radio PLANETE Fm, des médias qui constituent une traversée du désert pour des travailleurs qui perçoivent périodiquement 1 mois de salaire après 90 jours d’exercice.

Pour quelqu’un qui ignore cette réalité, il est difficile d’admettre une telle condition de travail. C’est malheureusement un fait et à l’interne, les gens acceptent cela parce que l’alternative s’appelle : rester à la maison. Ce qui fait mal de plus, c’est lorsque ce même leader politique s’offre le plaisir d’insulter le courage de ses employés en les traitants comme des simples individus sans droits.  A titre d’exemple, lors d’une conférence de Presse ténue en Avril dernier, l’homme s’est donné le luxe d’avancer des contre- vérités sur la gestion de ses entreprises.

« Allez demander aux journalistes de PLANETE Fm s’ils ont un retard de salaire », avait- il soutenu en réaction à la question d’un confrère, alors que cette rencontre avec les hommes des médias se déroulait un jour du 08 avril 2015. Cette affirmation loin de la réalité n’était pas souhaitable d’un élu du peuple et qui fait par ailleurs exactement ce qu’il reproche à ceux qui gouvernent.

En s’entourant donc d’un tel acteur politique dont le poids électoral est d’ailleurs très contestable, le candidat de l’UFDG a pris un gros risque. Car au-delà des foules acquises à sa cause, le passé du député Aboubacar  SYLLA est une tâche qui pourrait négativement impacter le message que Cellou Dalein Diallo véhicule au niveau des populations, notamment ces dizaines de jeunes talents qui ont passé des moments pénibles pour avoir servi au sein des entreprises du très controversé porte- parole de l’opposition républicaine.

Aliou Baldé

contact@lepointplus.info

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   
Categories: Politique

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<