Des ‘’ victimes ‘’ sermonnent Cellou Dalein Diallo !

Des ‘’ victimes ‘’ sermonnent Cellou Dalein Diallo !

Le leader de l’UFDG s’est rendu coupable de ‘’haute trahison’’ à l’endroit des victimes du massacre du 28 septembre 2009. C’est une annonce d’un groupe de jeunes, qui revendique sa proximité avec les victimes de cette journée noire. En conférence de presse ce vendredi, 31 juillet, cette association a également dénoncé le processus judiciaire de ce sensible dossier.

A l’origine de cette colère, le projet d’alliance entre l’Union des forces démocratiques de Guinée et le parti FPDD de Moussa Dadis Camara, ancien chef de la junte militaire, qui avait réprimé dans le sang une manifestation des opposants à une candidature du putschiste.

Le collectif des victimes du stade de Conakry semble décider à en découdre avec le chef de l’opposition, lui- même victime de cette répression qui avait selon un rapport de l’ONU fait plus de ‘’ 157 morts, des dizaines de femmes violées, des dizaines de disparus…’’ six ans après ces violations de droits humains, les regards sont tournés vers le pool de juges en charge du dossier.

L’instruction en cours depuis 2010, a réussi à inculper plusieurs civils et militaires (une quinzaine) dont Moussa Dadis Camara. Une avancée que salue la justice internationale mais décriée par le collectif des victimes du stade du 28 septembre. La structure juge anormale que des personnes citées dans ce dossiers occupent encore des hautes fonctions. Ce fait estime t- elle, démontre que la justice guinéenne a ‘’ mal ‘’ commencé son travail.

Le 19 juillet dernier, un rapprochement a été officialisé entre Cellou Dalein Diallo et Moussa Dadis Camara. Selon les deux hommes, l’idée est de parvenir à créer les conditions d’une alternance lors de la prochaine présidentielle. A l’annonce de ce projet d’alliance, les condamnations ont été vives contre le président de l’UFDG aujourd’hui dans le collimateur des ‘’ victimes ‘’, qui crient au scandale.

A ce stade, l’on ne sait toujours pas à quel niveau se trouve les négociations entre l’Union des forces démocratiques de Guinée et les Forces patriotiques pour la démocratie et le développement. Pourtant, la signature d’alliance était annoncée pour le 15 juillet 2015. Ce retard  fait douter l’issue heureuse d’un projet d’alliance qui a fait du bruit.

Aliou Baldé

contact@lepointplus.info

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Actualité, Société

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<