Immigration : 35 ressortissants Indous arrêtés par la police guinéenne !

Immigration : 35 ressortissants Indous arrêtés par la police guinéenne !

Depuis quelques semaines, la Guinée enregistre une présence massive d’Indous. Dans leurs bagages, figurent d’importants produits ‘’magiques’’ destinés à lutter contre certaines maladies dont, la tension ; le diabète, le rhumatisme… Problèmes, les services sécuritaires soupçonnent ces personnes d’avoir des visés qui menacent la santé publique des guinéens.

Selon des informations policières, ces ressortissants Indous se sont rendus coupables de la vente en Guinée de produits qui ne répondent pas aux normes internationales. Dans le lot de la quantité présenté aux hommes des médias ce lundi, 1er juin 2015 figurent : une bouteille d’huile de moteur, des produits pharmaceutiques, des fils de fer… « Nous avions trouvé beaucoup de choses », a introduit  le Commissaire Aboubacar Kassé, porte-parole du  département de la Sécurité.

Pourtant, nombreux ont exhibé des documents de séjour  encore dans les normes. « Il a été établie qu’une bonne partie de ces personnes sont entrées en Guinée avec des visas en bonne et due forme », a reconnu pour sa part le général Mohamed Gharé.

Cependant, se défend le directeur général de la Police « quand votre présence ne se justifie pas, on vous reconduit à la frontière. C’est-à-dire le visa est un moyen de venir; pas une garantie de rester ». Cet argumentaire du patron de la Police, fait douter certains observateurs sur les véritables motivations de l’arrestation de ces étrangers. Surtout quand on sait que d’autres, dont des Nigérians font pire sur le territoire national. Et depuis des années.

Cette nuance, semble avoir attiré l’attention de l’officier de Police qui s’est prononcé sur la nécessité  d’éviter l’amalgame dans la gestion de cette affaire. « Il faut que nos populations refusent d’être complices des gens qui viennent nous piller dans notre pays », a lancé le général Gharé.

Au-delà de ces présumés malfrats,  le département des affaires étrangères a également été accusé de complaisance dans les nominations des diplomates guinéens à l’étranger.  Désormais, conseille l’officier de Police : « qu’ils pensent aux services de sécurité lors des nominations des consules.  C’est dans l’intérêt supérieur du pays. Nous ne voulons pas que ceux qui veulent faire du mal viennent dans chez nous. »

Au total 35 personnes, dont une dizaine de femmes seront présentés dans les prochains jours devant la justice qui, décidera du reste. Et parallèlement,  des opérations de ratissages sont  en cours pour identifier et mettre aux arrêts le reste de ressortissants encore dans la nature.

Aliou Baldé

+224 628 006 243

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Actualité

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment

Laisser un commentaire