Révision du fichier: l’opposition dénonce des anomalies et menace de sévir

Révision du fichier: l’opposition dénonce des anomalies et menace de sévir

L’opposition républicaine s’est encore retrouvée dans l’après-midi de ce  mardi, 26 mai 2015 pour évoquer les dernières évolutions sur la situation sociopolitique du pays. Pas de décisions majeures à la fin de la rencontre  mais les adversaires du président Condé n’excluent pas la possibilité de se retrouver au tour de la table avec des représentants de la majorité pour voir dans quelles conditions tenir des élections inclusives et apaisées.

Dès sa sortie de la salle de réunion, le porte-parole de l’opposition guinéenne a confirmé la réception d’un courrier du président dans le cadre du dialogue politique inter- guinéen. Cette avancée est l’effet des rencontres entre le président de la république, la coordinatrice du RPG Arc- en-ciel et le chef de file de l’opposition. Une occasion que les leaders de cette opposition vont sans doute saisir pour défendre leurs positions même si des doutes persistent encore. « Nous ne voulons pas d’un dialogue faire-valoir mais d’un dialogue sérieux, sincère et structuré pour permettre d’aboutir à la sortie de crise grâce à des solutions consensuelles », a réitéré Aboubacar Sylla.

Selon l’opposition, le courrier du ministre de la Justice comporte des zones d’ombre qu’il faut éclaircir et pour cela, insiste le député Aboubacar Sylla, les adversaires au régime Condé exprimeront leur position après consultations de leurs différentes bases.

Outre l’absence des facilitateurs, l’opposition affirme avoir constaté « qu’aucun calendrier n’y est proposé pour la reprise du dialogue et qu’on nous suggère nous-mêmes des propositions concernant le calendrier de dialogue. Nous avons estimé que l’ordre qui y figure est nettement insuffisant et ne prend pas en compte toutes les préoccupations de l’opposition », s’est plaint son porte-parole.

Autre question abordée par les opposants, la révision exceptionnelle du fichier électoral débutée le 24 avril dernier: l’opposition parle “d’anomalies” qui pourraient affecter la crédibilité des prochaines consultations électorales. « Nous avons des informations sures que dans certains fiefs du pouvoir des  jeunes de 13 ou 14 ans sont sortis des salles de classe, du collège pour être conduits devant les CARLE pour se faire recenser. L’opposition n’acceptera pas que le fichier électoral soit corrompu, que le fichier soit utilisé comme base pour l’organisation des élections à venir qu’elles soient présidentielle ou communales», a prévenu le député Aboubacar Sylla.

Aliou Baldé

628 006 243

 

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Politique

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<