Faya Millimono à ses pairs de l’opposition : « Il faut avoir le courage de ses opinions »  

Faya Millimono à ses pairs de l’opposition : « Il faut avoir le courage de ses opinions »   

 L’essentiel des partis politiques membres de l’opposition guinéenne récuse la gestion du processus électoral dans sa forme actuelle. Mais une catégorie de ces formations  siège actuellement au niveau des structures à la base de la Commission Electorale, elle-même contestée par les adversaires du régime. Cette situation fâche le président du Bloc Libéral. Dr Faya millimono juge inacceptable cette attitude  et appelle  ses collègues à assumer leur choix.

Cette semaine, se souvient le leader du BL,  l’opposition républicaine a confirmé la réception d’un courrier du ministre d’Etat à la Justice l’invitant à la reprise du  dialogue politique inter- guinéen. Mais la situation actuelle au sein de l’opposition complique la prise d’une décision allant dans le sens d’une réponse favorable.

En fait, conscients  de l’expérience des précédents dialogues,  certains adversaires du président Alpha Condé estiment que les partis de l’opposition devraient prendre conscience de la réalité du terrain. C’est le cas du leader du Bloc Liberal qui fixe sa priorité lors du prochain dialogue : « Ce qui doit-être mis sur table, c’est la question de la CENI ». Et d’ajouter : « Il s’agit du respect de la loi.  On est en train de privilégier un mandat qui n’est pas encore terminé,  celui du président de la République. Alors que  ceux qui sont en train d’assassiner le peuple en bas, eux ils sont illégaux depuis 5 ans. »

A ses yeux, la question de l’institution électorale est cruciale, même si des partis politiques de l’opposition républicaine entretiennent « le flou » sur la gestion du processus électoral.  « On ne doit pas nier la CENI d’en haut et accepter la CENI d’en bas. Il faut être conscient et avoir le courage de ses opinions »,  conseille  l’opposant.

Selon lui,  les Guinéens sont convaincus qu’ils n’ont pas grand- chose à gagner avec le professeur Alpha Condé, mais ils ne sont pas encore convaincus que la solution est du côté de l’opposition. « Qu’on ne considère pas que nous avons un privilège, mais une responsabilité à assumer », estime  le président du Bloc Libéral.

                                                                                                                           Aliou Baldé

+224 628 006 243

   Envoyer l'article en PDF   
Categories: Politique

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<