Crise Politique : le bras de fer persiste !

Crise Politique : le bras de fer persiste !

La solution miraculeuse n’est toujours obtenue pour mettre fin à l’interminable tension politique qui existe entre Alpha Condé et ses adversaires qui ont manifesté ces dernières semaines pour réclamer l’inverse de l’ordre des prochaines consultations électorales. Une revendication que le chef de l’Etat semble minimiser car pour lui, la Commission Electorale a démontré qu’il est techniquement « impossible » d’organiser les locales avant la présidentielle fixée au 11 octobre prochain. Chose qui n’arrange pas les partis de l’opposition en colère contre les délégations spéciales.
Pas moins de 60âmes froidement abattus, d’énormes dégâts matériels et de milliers d’autres victimes de graves violations de droits humains qui ont suivis les manifestations politiques de ces dernières années. Le bilan est lourd mais décidemment, cette triste réalité n’a pas servi de leçons aux acteurs politiques guinéens, dont le chef de l’Etat qui d’ailleurs, ne rate aucune occasion pour tenir des discours va- t’en guerre à l’image de celui de Kankan. Une situation qui ne contribue pas à décrisper la difficile cohabitation orchestrée et entretenue dans plusieurs localités du pays.
La rencontre du mercredi, 20 mai 2015 entre Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo devrait être une occasion pour mettre sur table l’essentiel des questions qui fâchent les protagonistes. Mais les deux hommes ont manqué ce rendez- vous parce que d’un côté, il y a le président de la république qui avait prévenu «  pas question de revenir sur le calendrier électoral » et de l’autre côté, le chef de file de l’opposition lâché par ses paires a fait exactement ce qu’attendait le locataire de Sékhoutouréya « revenir sur les revendications de l’opposition » et faire oublier à Cellou la principale question : comment obtenir la libération des militants de l’UFDG qui croupissent en prison ?
De toute façon, le leader de l’UFDG ne décolère pas contre les dérives de la gouvernance Condé. L’opposant avait dès sa sortie d’audience exprimé sa « déception ». Et devant ses militants fortement mobilisés Samedi, 23 mai 2015 au siège du parti ; El hadj Cellou a reconnu que « cette lutte n’est pas facile ». Mais il a tenté de rassurer ses partisans « si monsieur Alpha Condé veut nous diviser, il ne trouvera pas de partenaires ni dans la Haute Guinée, ni en forêt, ni en Basse Cote et ni au Fouta ». Dans notre combat a poursuivi le leader de l’opposition « il ne faut pas perdre de vue que nous luttons pour l’Unité de la Nation » avant de promettre que l’UFDG va construire « la république des citoyens ».
Dans les autres QG des partis de l’opposition républicaine l’unanimité s’est dégagée sur la rencontre entre le président de la république et son chef de file. L’opposition républicaine a donc prévue de se retrouver lundi, 25 mai et au sortir de cette réunion elle devrait annoncer des nouvelles décisions sur l’avenir du processus électoral.
Aliou Baldé

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   
Categories: Politique

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/includes/single/post-tags.php on line 4

About Author

Write a Comment


Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 199

Warning: Illegal string offset 'rules' in /homepages/0/d573822859/htdocs/clickandbuilds/LePointPlus/wp-content/themes/novomag-theme/functions/filters.php on line 200
<